Pluche

A Propos

Je suis né à Montréal en 1966, je suis un ancien bédéiste, illustrateur et concepteur graphique qui s’est prêté à plusieurs médiums comme moyen d’expression personnelle. Très tôt dans la vie, j’ai eu la chance d’avoir un grand-oncle à qui je dois la passion du dessin car j’ai passé d’innombrables heures assis sur ces genoux à le regarder manier la crayon et il était très habile, ce qui n’a pas manqué de m’impressionner drôlement. Il possédait aussi une vaste bibliothèque remplie de livres et j’avais la permission de les regarder tous. C’est dans ces livres, que je possède aujourd’hui,  qu’on pris naissance plusieurs de mes autres passions; la photographie, la nature, les trains… Les vastes volumes de la bibliothèque m’ont appris bien des choses, parfois bien avant de les voir en classe. J’ai donc développé avec le temps une passion pour l’autodidactisme, où l’apprentissage par soi-même.

Mon grand-oncle Henri, alors employé du Canadien Pacifique aux ateliers Angus

Le dessin fait partie de ces choses que je me suis moi-même enseigné. Penché dans des livres de BD, je ne les lisais pas, j’apprenais comment situer telle ou telle scène, comment placer une bulle ou une situation donnée. Comme plusieurs dessinateurs de ma générations, les Franquin, Gotlib et Cézard auront été, bien à leur insu, de merveilleux professeurs. J’ai aussi eu la chance  au cours des années de rencontrer divers artistes de cet art donc Fred (Philémon), Janry (Spirou, Petit Spirou), Gazzotti (SODA), Dupa (Cubitus, et avec qui j’ai réalisé un dessin), Midam (Kid Paddle) et finalement le grand Uderzo lui-même (Astérix). J’ai valsé avec différents styles au cours des ans et aujourd’hui je suis bien content d’en avoir trouvé un qui me convient et avec lequel je suis bien à l’aise.

Petite illustration sans autre but que pour le plaisir de crayonner.

Exercice d’expressions avec un gros chat miteux.

« Les gars de la shop (ou peut-être de la choppe) », réalisé quelque part en 2004

Un petite fille débrouillarde se battant contre des robots idiots que j’ai imaginé il y a quelques années.

Le même personnage en version plus adulte.


L’histoire est un autre de mes dadas et encore ici, ce sont les livres qui m’ont inspiré. Lorsque j’étais à l’école les cours d’histoire étaient toujours d’un mortel ennui, donnés généralement par des professeurs qui manquaient cruellement de motivation. Rien pour inssufler un quelquonque intérêt. Je ne voyais guère à ce moment l’utilité d’apprendre les rudiments du commerce de la poterie en Mésopotamie alors que je ne savais pratiquement rien de ma propre histoire. Qui plus est, lorsque nous sommes finalement parvenus à cette dernière, tout se faisait en classe, alors que le Vieux-Montréal était à un jet de pierre. Des années plus tard, quand je me suis intéressé à l’histoire ferroviaire au pays, je suis descendu en ville avec mon bouquin, exploré les anciennes gares et demeures des barons du rail, observé les locomotives de près avec mon manuel technique, posé des questions aux gens du métier… En 2004 j’avais acquis assez de connaissances pour devenir guide-bénévole au Musée Ferroviaire Canadien, me spécialisant dans les locomotives à vapeur et l’histoire de William Cornelius Van Horne (que j’ai personifié près de sa voiture personnelle). Au travers mon apprentissage de l’histoire ferroviaire, j’en suis venu par ricochet à en apprendre sur ma propre ville. Encore une fois, c’est en me promenant dans les rues de celle-ci, bouquin et appareil photo à la main que j’en suis venu à découvrir une foule de choses intéressantes et que j’aurai l’occasion de partager avec vous ici.

Une caricature de moi faite par l’artiste américain Alberto Ruiz en 2002

La photographie est un art qui m’a toujours fasciné et que j’ai toujours aimé mais bien que j’avais déjà tâté la photographie argentique, c’est l’achat de mon premier appareil numérique qui a tout changé. C’était en 2003. Plus besoin de changer de rouleau après trente-six poses, plus de développement au labo et tout. Il n’a fallu que très peu de temps pour que je commence à prendre la photographie au sérieux. L’achat d’un appareil plus complexe m’a permis d’aller encore plus loin tout en continuant cet autodidactisme que j’aime tant. Le but de ce blogue est donc de faire partager cette passion que j’ai cultivée pour la photo. Les images que vous trouverez ici sont le fruit de nombreuses promenades, bien souvent au hasard. Travailler presqu’exclusivement en noir et blanc est un choix que j’ai fait en 2008 parce que photographier dans ce format nous oblige à voir les choses en tons et en formes et demande une approche différente qui me plaît particulièrement.

Un petit test d’éclairage en studio où je me suis mis en vedette avec une petite mise en scène le temps de quelques photos

Bonne visite!

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :